Fashion week de New-york : Défilés Noir & Blanc

lundi, septembre 16, 2013

Défilé Marchesa vs Marc Jacobs



Beaucoup , beaucoup de défilés (plus de 300 ! ) pour cette belle semaine de la Fashion week américaine.

Comme dans la mode  tout est toujours en décalage et qu'elle est censée avoir au moins un train d'avance.... Nous avons pu découvrir ce que le printemps -été 2014 nous réservé ! Et bien..... Du noir. Et du blanc !

J'exagère un peu car les imprimés à fleurs et quelques ovnis été présent mais pas trop puisque le noir été omniprésent dans les collections.

Le défilé "très troublant" de Marc Jacob avec son ambiance presque post-apocalyptique et ses silhouettes victorienne-gothique mais sans lignes ultra-féminine ne m'ont pas vraiment inspiré le printemps ni l'été ! Même si sa collection s'est terminée sur une touche de couleur avec une robe longue à fleurs ont est loin de l'image printanière que l'on se fait de nos tenues ensoleillées !

D'ailleurs c'était un choix artistique tout à fait assumé et voulu .


"Je ne voulais pas tomber dans le cliché ‘printemps-été’,(...)"
Marc Jacobs

Et bien qu'il se rassure ce n'est pas le cas.

Dans un décors où jonches mégots, taule froissée et les déchets , les premières robes font leur entrée.

Je vous ai mis la vidéo du défilé afin que chacun puisse se faire son opinion. On y devine presque un lendemain post apocalyptique de fête sur la plage (bermuda de quaterkack, motif à fleurs hawaïenne....)

Sans doute une façon pour Marc Jacobs de revisiter les codes vestimentaires des jeunes américains (la plage- les filles-la jeunesse-le sportifs)




Le défilé de Marc Jacobs   allait toute fois dans le sens contraire de ce que l'on a pu voir ailleurs sur les podiums de prêt à porter . Où les lignes fluides, les couleurs claires été majoritaires.


♥♥♥

Mon vrai coup de coeur, le défilé qui m'a plus, les robes que j'aurais aimé porter se trouvaient sur le podium du  défilé Marchesa .....

Des créations sublimes, pleines de finesse, de féminité et de raffinement ♥♥♥

Bien évidemment, c'est parcequ'elles sont à mon gout, qu'elles sont portables et très belle qu'elles m'ont ravis  le coeur et peut-être aussi.... parcequ'elles sentent  bon l'univers poudré-girly à la Marie-Antoinette moderne imaginé et fantasmé par Sophia Coppola !

Merci aux Designer Georgina Chapman et Keren Craig d'avoir imaginées ces robes !

J'ai craquée pour les jupe et robe fourreaux dorées et toutes ces fleurs brodées

haute couture marchesa robe dentelel soie doré or fait mainshaute couture robe dentelle or doré amarchesa vanessa lekpa new york

Les chaussures à brides, les collants pastels et la longueur mi-mollets tout m'a plus !

haute couture robe magnifique soie dentellerobe haute coutre defile marchesa new york fashion week vanessa lekpa

J'ai adoré les chemisiers cache-cœur en mousseline de soie qui cintrés parfaitement la taille et donnés une silhouette très féminine et légère.

Parce qu'il n'y a avait pas que des couleurs pastel, je vous montre mes deux robes préférées toute en dentelle noire.

haute couture robe fait main dentelel noir vanessa lekpa Georgina Chapman et Keren Craigrobe haute couture dentelle noir satin perles soie mousseline vanessa lekpa Georgina Chapman et Keren Craig

Et juste pour le plaisir des yeux ces deux très belles robes de dentelle  aux transparences parfaitement disposées et à la légèreté toute printannière.

robe haute couture defile femme fait mains dentelle soie Georgina Chapman et Keren Craighaute couture robe dentelle soie vanssa lekpa Georgina Chapman et Keren Craig

Un très grand merci à ces deux talentueuse stylistes qui nous ont encore une fois ravis les yeux de douceur, de féminité et de transparence......

Pour celles ( et ceux) qui souhaite voir l'intégralité du défilé et découvrir les autres créations je vous ai mis la vidéo du défilé .




Pour cet article sur la fashion week de New york j'ai eu envie de mettre côte à côte deux défilés très opposé par leur démarche et leur parti prix créatif.

Marc Jacobs nous offre un show déroutant aux faux airs d'apocalypse futuriste enveloppée dans un manteau victorien-gothique passéiste. Cette fusion des genres reflète une énergie ambiante, un quelque chose qui flotte dans l'air.

 En revisitant les codes américains il place sont show aux limites de la performance artistique et pour réellement apprécier sa collection c'est ainsi que je l'ai regardé.  

J'ai aimé ce défilé car j'ai aimé qu'il déroute, qu'il dérange et qu'il interroge sur ce que l'on attendait d'une mode printemps-été. Prendre le parti prit d'imaginer ses vêtements dans une apocalypse post fête sur la plage (printemps-été) qui aurait dégénérée , j'ai beaucoup aimé. 

Et pourtant ceux sont pour les robes des créatrices  Georgina Chapman et Keren Craig que mon coeur et mon corps ont battus le plus fort. Peut-être parce que face à cette réalité très dur qui nous entoure on a parfois simplement envie de fermer les yeux et de s'envelopper dans une robe de pur dentelle pour imaginer que tout va bien..... 

Mais ne serait ce pas une attitude à la Marie-Antoinnette ? 

Quand le peuple gronde, que la crise écrase des vies , n'est il pas agréable de se voiler la face avec une mousseline de soie afin de moins voir ?

You Might Also Like

2 commentaires

  1. c'est l'article le plus intelligent que j'ai lu sur cette semaine de la fashion week new-yorkaise. Je vous remercie d'avoir fait preuve de créativité et de parti prit pour nous offrir un article qui change de ces phrases bateaux que l'on peut lire dans la presse et sur les blogs. je vais recommander votre blog parmis mes amis. Je vous souhaite de continuer dans cette même ligne éditorial et de nous offrir d'autres articles de qualités.

    Jean-Paul

    RépondreSupprimer
  2. les robes sont belles et romantiques mais j'ai détesté le défilé de Marc Jacob, c'est moche et je ne comprends pas pourquoi il a fait ça.

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...