Interview d'Elizaveta Porodina : Photographe d'art et de mode

mardi, octobre 15, 2013

Interview d'Elizaveta Porodina



Il y a peu de temps, je partageais avec vous mon coup de cœur pour une série de photo réalisées par l'artiste Elizaveta Porodina .

photo d'art de mode luxe  inspiration frida khalo fetes russe photographie elizaveta porodina

Entre temps, afin de mieux comprendre son travail et en savoir un peu plus que cette artiste, je lui ai posé quelques questions auxquelles elle a très gentillement répondu.

L'interview s'est fait en anglais , afin de ne pas dénaturer ses réponses j'ai reporté l'intégralité de ses réponses en anglais que j'ai ensuite traduit au mieux

♥♥♥
Série "" So schön wie gemalt " (aussi beau que peint)


portrait photo mannequin mode magazine art contemporain photographie elizaveta porodina frida khaloserie photographie art mode luxe shooting mannequin frida khalo photographie elizaveta porodina
photographie art porodina portrait femme musesporodina portrait photo mode magazine art exposition

♥♥♥

Dans votre série " So schön wie gemalt " (aussi beau que peint) vous semblez faire référence, dans la façon de traiter l'image et dans la composition, a la peintre mexicaine Frida Kahlo, pouvez vous nous parler de votre rencontre avec son œuvre et de l'influence ou de l'inspiration qu'elle a pu avoir sur cette série ?
Funny enough, the stylist’s inspiration for the shooting was actually a « Old Russian Party », a « pirushka ». During the shooting, we noticed that the pictures were going in a whole different direction, so we continued working in the Frida direction the dynamics were taking us. Another funny thing was that I came to know a lot about Frida – her body of work was the main topic of my final paper in arts class at school. I have always admired her personality and her way of life, her charisma, her emancipated personality even a little bit more than her art. I think that a lot of people who don’t know about Frida’s life might have only her very-masculine-almost-ugly-looking self-portraits in their minds. With my editorial, I somehow wanted to stress another side of Frida- her femininity, her fragility and strength which have attracted some great men like Leo Trotzky or Diego Rivera during her lifespan.

Curieusement, l'inspiration du styliste pour le shooting était en fait «les fêtes traditionnelles russe», «pirushka». Pendant la séance, nous avons remarqué que les photos prenaient une toute autre direction, nous avons donc continué à travailler dans la direction colorée par " Frida" et la dynamique nous a emporté. Une autre chose drôle, c'est que j'ai appris beaucoup de choses sur Frida - l'ensemble de son œuvre a été le sujet principal de mon dernier mémoire en école d'art. J'ai toujours admiré sa personnalité et son mode de vie, son charisme, sa personnalité émancipée même un peu plus que son art. Je pense que beaucoup de gens qui ne connaissent pas la vie de Frida pourrait n'avoir à l'esprit que ses autoportraits très-masculin , presque laid . Avec mon édito, je voulais en quelque sorte souligner un autre aspect de Frida ; sa féminité, sa fragilité et sa force qui ont attiré au cours de sa vie quelques grands hommes comme Léon Trotski ou Diego Rivera .

josephine mannequin mode defiles haute couture fashion week

Josephine Van Delden est votre modèle pour cette série " So schön wie gemalt " , pouvez vous nous parler de votre relation à vos muses ? Et comment s'est fait le choix de Josephine pour cette série ?
My muses are very important people in my life. They inspire me with their looks and their personalities, they bring my art forward and push me to exceed my own limits. They are definitely more than models – during my shootings with muses they have equal rights with the photographer (me ) – they always can tell me how they imagine the picture, the posing or the expression and I will try to reflect their feedback. During the past two-three years some of the muses became also my closest friends. As time goes by, we continue taking pictures together , so I can see my own growing process and changes in my photography as much as I can see and capture their development as artists and personalities – which is pretty awesome and much more than I have even expected to get from being a photographer. Considering Josephine, I must say that I was very lucky to get this muse for my shooting – it was back then when she was not walking every major show at various fashion weeks. The stylist of the editorial and me were searching for a girl that would fit the « old », painting like image of the shooting and a booker from one of my favourite model agencies in germany, Place Models, mentioned that Josephine would be an excellent choice – we agreed – and when she came and posed for us, i was in awe of her authentic way to look in the lens, to react to my ideas. She is very open-minded, talented and down to earth. I would be happy to work with her again.

Mes muses sont des personnes très importantes dans ma vie . Elles m'inspirent grace à leur apparence et à leur personnalité , elles font avancer mon art et me poussent à dépasser mes propres limites. Elles sont bien plus que les modèles - lors de mes shootings avec mes muses elles ont les mêmes droits que le photographe (c-a-d: moi) - elles peuvent toujours me dire comment elles imaginent l'image, la pose ou l'expression et j'essaie de tenir compte de leur retours. Au cours des deux ou trois dernières années, certaines de ces muses sont aussi devenues mes amis parmi les plus proches. Le temps passant , nous continuons de prendre des photos ensemble, et je peux donc voir ma propre évolution et les changements dans ma photographie autant que je peux voir et capturer l'épanouissement de ces muses en tant qu'artistes et personnes - ce qui est assez impressionnant et beaucoup plus que ce que j'aurai pu espérer obtenir en tant que photographe.
En ce qui concerne Joséphine , je dois dire que j'ai été très chanceuse d'avoir cette muse pour mon shooting - c'était à l'époque où elle ne marchait pas encore pour tous les grands défilés des différentes fashion weeks . Le styliste de la rédaction et moi étions à la recherche d' une jeune fille qui correspondrait au style « Old » ,dans l'esprit " peinture" des photos du shooting et un booker de l'une de mes agences de mannequins préférés en Allemagne, Place Models , a mentionné que Joséphine serait un excellent choix - nous avons accepté - et quand elle est venue et a posé pour nous , j'ai été impressionné par sa façon authentique de regarder dans l'objectif, de réagir à mes idées. Elle est très ouverte d'esprit , talentueuse et terre à terre . Je serais heureuse de travailler de nouveau avec elle .

porodina photo hurricanes portrait noir et blanc magnifiqueshurricanes ouragans porodina photographie noir et blanc saississant
hurricanes photographie portrait noir et blanc porodina sublimeporidna hurricanes portrait noi et blanc photo photographie art exposition art contemporain
Certains de vos portraits de la série " hurricanes " m'ont saisi violemment, il y a une telle force, un tel bouleversement dans ces clichés que cela en devient troublant. Pouvez-vous nous parler de vos portraits " Hurricanes" (ouragans) ?
It is great to know that one of my newest and most personal projects, Hurricanes, have managed to touch people’s souls. It is a project that I intend to pursue for a long time. Basically, it is about portraying my muses I have taken pictures of during the past three years – they are more than models, they are muses and friends to me – with the help of my lens I wanted to take a closer look at their feelings, to bring out the sides of their personalities that still lay in the shadows. And of course, in the end it is also about portraying myself and my own hidden, unconcscious dynamics through their faces and their mimics. I called the project « Hurricanes » - (by the way, I love the french version « ouragans » very much , too, it sounds beautiful and reminds me of the Russian word for this phaenomenon of nature) because of the immense force with which an emotion can grip you and lift you up or push you down violently.

Il est agréable de savoir que l'un de mes projets les plus personnels et des plus récents "Hurricanes", a réussi à toucher l'âme des gens. C'est un projet que j'ai l'intention de poursuivre pendant une longue période. Fondamentalement, il s'agit de dépeindre mes muses. J'ai pris des photos pendant ces trois dernières années - elles sont bien plus que des modèles, elles sont mes muses et mes amies - avec l'aide de mon objectif, je voulais jeter un oeil de plus près à leurs sentiments, pour faire ressortir les côtés de leurs personnalités qui gisaient encore dans l'ombre. Et bien sûr, à la fin, il s'agit aussi de dépeindre mes propres dynamique inconscientes cachées à travers leurs visages et leurs mimiques. J'ai appelé le projet " Hurricanes" «ouragans» - (en passant, j'adore aussi la version française «Ouragan» , ça sonne joliment et ca me rappelle le mot russe pour décrire ce phénomène de la nature) en raison de l'immense force avec laquelle une émotion peut vous saisir et vous soulever ou vous enfoncer violemment.




porodina photographie mode art extra terrestres science fictionphoto porodina art russe extra terrestre mode haute couture magazineporodina extraterrestre photographie mode haute couture art contemporain

Plusieurs de vos séries dévoilent un univers futuriste au bord du réel, on y rencontre des créatures qui se rapprochent plus de l'extraterrestre que de l'humain. Savez-vous d'où vous vient ce gout pour cet univers ?
I guess it comes from my fascination for the movie « The Fifth Element ». When I first saw it, its genious hit me like a ten ton truck. I just loved how Luc Besson’s team managed to create a whole new world, a fictive new way of life, a terrible wonderful nightmary turbocolourful vision of our future, our « neighbors » in space etc. Also I am a big fan of everything « mysterious » , otherworldly, e.g. science-fiction books from Sowjet Poland and UdSSR, old sci fi movies and comics, movies like « encounters of the third kind » and « solaris ». The opportunity to create something entirely new which might infect and inspire the imaginations of others appeals me.

Je suppose que cela vient de ma fascination pour le film «Le Cinquième Elément». Quand je l'ai vu pour la première fois, son génie m'a heurté comme un camion de dix tonnes. J'ai tout simplement adoré la façon dont l'équipe de Luc Besson a réussi à créer un nouveau monde, la fiction d'une nouvelle façon de vivre, une vision supercoloré cauchemardesque et terriblement merveilleuse de notre future , de nos «voisins» dans l'espace, etc 

je suis aussi une grande fan de tout ce qui concerne le «mystérieux », l'au-delà; comme les livres de science-fiction d'URSS et de Pologne Soviétique, les anciens films et comics ( Bande dessinées) de science fictions comme «Rencontres du troisième type» et «solaris». La possibilité de créer quelque chose d'entièrement nouveau qui pourraient infecter et d'inspirer l'imagination des autres m'attire.

porodina photo stardust hunter gold project alien extraterrestre photographie race or photo science fiction race alien or stardust hunter porodina foret berlin extraterrestre  
porodina photographie science fiction alien ovni porodina photo alien corps doré art stardust hunter foret nature extra terrestre au dela
" STARDUST HUNTER" (chasseur de poussière d'étoile) est l’une de vos séries qui me touche le plus. Les photos sont très intimes et très profondes. On ressent une forme d'aliénation au corps, à sa propre condition physique, elle crée chez moi beaucoup de tristesse car elle me fait ressentir l'isolement des êtres uniques, différents, non-semblables. Pouvez-vous me dire comment est né cette série et ce qu'elle signifie pour vous ?
« stardust hunter » is a part of a bigger project (The Gold Project) which consists of five shootings with different people. SH is the concluding one – it features a good friend of mine – she has dark skin , so we decided to give the usual gold layer a darker tone so it would fit her facial features and show another variation in the extraterrestrial golden race of aliens who found shelter in the hidden places of our planet. For shooting this series, we went to the forest in the suburbs of Munich. Though it was November, it was a very warm sunny day – we were extremely lucky. Also my muse was extremely dedicated – she was ready and willing to experiment with strange bodily movements and wrenches. In my little golden saga, I thought of her character as of shaman of her « tribe », someone able to contact the spirits and communicate with her relatives and her homeplace by dancing and moving in a certain way.


«Stardust Hunter» ( Chasseur de poussières d'étoiles) est une partie d'un projet plus vaste ("The Gold Project" : le projet aurifère) qui se compose de cinq shootings avec différentes personnes. " Stardust Hunter" est celui qu conclut le projet - il invite une bonne amie à moi - elle a la peau sombre, donc nous avons décidé de donner à la couche d'or habituelle un ton plus foncé afin qu'elle aille avec les traits de son visage et de montrer une autre variation de la race d'or d'alien extraterrestre qui auraient prit refuge dans des endroits cachés de notre planète.

Pour le shooting de cette série, nous sommes allés dans la forêt de la banlieue de Munich. Bien que nous étions en novembre, c'était une journée ensoleillée très chaude - nous avons été extrêmement chanceux. Aussi ma muse a été extrêmement dévoué - elle était prête et disposé à expérimenter des torsions et des mouvements corporels étranges. Dans ma petite saga d'or, j'ai pensé son personnage comme le chaman de sa «tribu», quelqu'un capable d'entrer en contact avec les esprits et de communiquer avec ses ancêtres et chez elle, en dansant et en se déplaçant d'une certaine façon.


photo porodina chaman shaman tribu transe corps doré gold project extra terrestreporodina corps doré alien race or chaman shaman danse photographie art merveilleux


porodina photo science fiction corps doré alien sorcier chaman shaman tribut dans transe photographieporodina photographie chaman tribut danse sacrée extraterrestre corps nu

porodina photographie race alien or doré peau caché foret stardust hunter gold projectphotographie porodina art contemporain exposition photo extraterrestre alien race or doré diférent foret chaman shamanisme


Pour les lecteurs qui ne connaissent pas votre parcours, pouvez-vous nous raconter comment vous en êtes venu à faire de la photographie votre métier ?
Well, I certainly did not plan to become a photographer or, in general, an artist. I have always been interested in arts, as a little child and also during school – I was drawing, painting and illustrating novels and poems. But when high school ended and I had to decide what to do with my life, I did not dare to study something in this direction – I applied for studies in clinical psychology instead. While studying I found a whole new possibilty to approach art – through fashion and fine art photography. I took pictures just out of pure passion , till a young urban clothes designer asked me to shoot her image campaign AND her lookbook - featuring five models and a child model. It was the ultimate challenge – i could have hated it because literally everything has gone wrong –the make up artist was terrible, it rained all the time and the indoor location was locked – but it was the best day of my life. I even forgot to eat during shooting. After that day, I knew how I wanted to continue my life – behind a camera, looking at beautiful strange people moving and dancing and feeling for and because of what i say or dont say – through my lens.

Eh bien, je n'avais assurément pas prévu de devenir photographe ou ,de façon plus général , une artiste. J'ai toujours été intéressé par les arts , petite fille et aussi à l'école , je dessinais, peignais et j'illustrais des romans et des poèmes . Mais quand l'école secondaire fut terminée , j'ai dû décider ce que je voulais faire de ma vie, et je n'ai pas osé étudier quelque chose qui allait dans ce sens à la place j'ai postulé pour des études en psychologie clinique . Pendant ces études , j'ai trouvé une toute nouvelle possibilité d'approcher l'art - à travers la mode et la photographie d'art . 

Je me suis mise à prendre des photos juste par pure passion , jusqu'à ce qu'un jeune créateur de vêtements urbains me demande de photographier sa campagne et de créer son lookbook - avec cinq modèles et un modèle enfant . C'était le défi ultime - j'aurais pu détester ça parce que tout a littéralement mal tourné , la maquilleuse était terrible , il a plu tout le temps et le lieu intérieur été fermé - mais c'était le plus beau jour de ma vie. J'ai même oublié de manger pendant le shooting. Après ce jour-là , je savais comment je voulais continuer ma vie - derrière l'appareil photo , regardant de belles personnes étranges bougeant , dansant et ressentant pour et à cause de ce que je disais ou ne disais pas à travers mon objectif .


photo noir et blanc portrait david bowie

En tant qu'artiste nous sommes souvent influencés dans notre travail par d'autres créateurs. Quels sont vos sources d'inspirations ou les artistes qui vous ont marqué lors de votre apprentissage ?
Definitely - lots of persons. I am inspired by early works of David Bowie, I love Floria Sigismondis videos, I adore Gregory Crewdsons visions, Stanley Cubrick's, David Lynch's and QuentinTarantino's movies, besides , my favourite painters are Edvard Munch, Gustav Klimt, Tamara de Lempicka, Egon Schiele, Amedeo Modigliani ... I love Dali's lifework and his collaboration with Disney; his watercolours and sketches are very inspiring. Lots of other surrealists like Magritte inspire me as well.

Certainement beaucoup de personnes. Je suis inspiré par les premières œuvres de David Bowie, j'aime les vidéos de Floria Sigismondis, j'adore la vision de Gregory Crewdsons , les films de QuentinTarantino , de David Lynch et de Stanley Cubrick , d'ailleurs, mes peintres préférés sont Edvard Munch, Gustav Klimt, Tamara de Lempicka, Egon Schiele, Amedeo Modigliani ... J'adore la vie de travail de Dali et sa collaboration avec Disney, ses aquarelles et croquis sont très inspirant. Beaucoup d'autres surréalistes comme Magritte m'inspirent aussi.
♥♥♥
tableau rené magritte tableau art contemporain lolita lempicka tableau art expressionnistes allemand edvard munch
Très curieuse, je suis intriguée par la manière dont vous travaillez, pouvez vous nous parler de la façon dont votre processus créatif d'organise ?
Well, the organization process of a shooting can take me from a week to one month, depending on the extent of the shooting. Normally, I start from a word, a combination of words, a topic (like «white material mix ») or a small moodboard of a stylist. I think then of what happens in my life in this moment, what really moves me on the emotional level. I try to create straight from my unconscious, to really look into myself and be as honest and authentic as possible. After having combined my own, extended moodboard, I draw sketches which include different details considering background, posing, colours and possible props. After that I contact my team and we brainstorm and develop different aspects of the setting, hair and make up, styling and props. Then , a model who fits the shooting topic best, is casted. Most people who are part of my shootings say that they are very intense and never feel like work. I am very focused on the model, how she feels, where she stands in her life, what is her vision considering my topic. I talk a lot to my muse, and give her a lot of instructions for her movements and facial expressions. After the shooting my working partner (www.heikopalach.com) and me sit together, choose and retouch the pictures. During retouching we share tasks - i am the responsible for the colours and the look of the pictures, he is the one for the fine make up and hair details and the precise finishing of the picures.

Eh bien, le processus d'organisation d'un shooting peut me prendre d'une semaine à un mois, selon l'ampleur du shooting. Normalement , je commence à partir d'un mot , une combinaison de mots , un sujet (comme « mélange de matériaux blanc » ) ou d'un petit moodboard (planche d'inspiration, d'humeur ) d'un styliste. Je pense ensuite à ce qui se passe dans ma vie en ce moment, ce qui me touche vraiment sur ​​le plan émotionnel . J'essaie de créer directement à partir de mon inconscient , de regarder vraiment en moi-même et d'être aussi honnête et authentique que possible. Après avoir combiné ma propre palette d'humeur élargie (" moodboard") , je dessine des croquis qui incluent différentes détails envisageant la toile de fond, les poses , les couleurs et les possibles accessoires . Après cela, je contacte mon équipe et nous faisons un brainstorming et nous envisageons différents aspects de la création : coiffure et maquillage , stylisme et accessoires. Ensuite, un modèle qui s'adapte le mieux au sujet du shooting est casté . La plupart des gens qui font partie de mes shootings disent qu'ils sont passionnés et qu'ils n'ont jamais l'impression de travailler . Je suis très concentré sur le modèle , comment elle se sent , où elle en est dans sa vie , qu'elle est sa vision vis à vis de mon sujet . Je parle beaucoup à ma muse, et lui donne beaucoup d'instructions pour ses mouvements et les expressions de son visage. Après le shooting mon partenaire de travail ( www.heikopalach.com ) et moi nous nous asseyons ensemble et nous choisissons et retouchons les photos . Pendant les retouches nous partageons les tâches - je suis la responsable des couleurs et de l'apparence de la photo , lui, est celui du beau maquillage , des détails des cheveux et de la précise finitions des images

photographie porodina elizaveta femme tableau peint fruits
Pour tous ceux qui aiment votre travail pouvez-vous nous dévoiler quelques uns de vos futurs projets ?
I am constantly working at new editorials, ideas. There might be a few exhibitions in the not-too-far future and a big secret project which means everything to me, but unfortunately I cannot say anything yet so I don’t spoil it.

Je travaille constamment à de nouveaux éditoriaux, à de nouvelles idées. Il pourrait y avoir quelques expositions dans un futur proche et un grand projet secret qui veut tout dire pour moi , mais malheureusement, je ne peux encore rien dire donc je ne pas le gâcher (le spoiler)

photographie elizaveta porodina femme shaman chaman tete de cerf
Je vous remercie d'avoir prit le temps de répondre à mes questions et d'avoir si gentiment expliqué votre travail d'artiste.
I thank you for giving me interesting questions to think about

Je vous remercie de m'avoir donné des questions intéressantes à traiter.
*
photo elizaveta porodina homme nu chaman transe dance

Je suis heureuse qu' Elizaveta ait accepté de nous parler de son travail et de partager ce moment avec nous.
Je la remercie sincèrement d'avoir prit le temps de répondre à mes questions et d'y avoir répondu si parfaitement.
Merci ♥

J'espère que ce petit interview vous donnera envie de suivre le travail de cette artiste si particulière et si riche....



You Might Also Like

7 commentaires

  1. je ne connaissais pas cette artiste avant de lire ton article ( le premier) et maintenant je suis fan :) et je te félicite pour ton interview il est génial.

    RépondreSupprimer
  2. ah oui! superbe! joli interview ^^

    RépondreSupprimer
  3. Magnifiques photos en effet!! Merci de nous l'avoir fait connaître

    RépondreSupprimer
  4. les photos sont superbes

    RépondreSupprimer
  5. le moins qu'on puisse dire c'est qu'il y a de quoi lire :)) ton interview est intéressant et j'ai trouvé que tu lui avais posé des questions digne d'un magazine Beaux Arts. Bravo

    RépondreSupprimer
  6. Félicitations pour cette très belle interview, profonde et richement illustrée, bravo! Je ne connaissais pas cette artiste avant ton précédent article, et je suis complètement saisie par certains clichés. Magnifique!

    RépondreSupprimer
  7. Son travail est absolument fabuleux ! Bravo pour cette interview, ça fait toujours quelque chose de pouvoir échanger avec de telles personnalités !

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...